• Bienvenue à Stanislas

  • 1

banniere jpo 022019

Témoignage de Marwane Rafik, ancien élève de Stan aujourd'hui aux États-Unis

Bonjour,

Je m’appelle Marwane Rafik, je suis originaire de Paris, j’ai 19 ans et j’ai étudié à Stan à Cannes durant quelques années.
Étudier à Stan a été une belle expérience qui m’a transmis des valeurs de persévérance, détermination et travail, peu importe la difficulté de l’obstacle rencontré.
Mon Bac littéraire obtenu, quelques options se sont offertes à moi sportivement, mais ces options ne collaient pas avec mes projets scolaires. J’ai persévéré et continué à chercher. L’idée me vint de tenter ma chance auprès des meilleurs dans le domaine. J’ai échangé avec un High School Coach de Los Angeles, j’ai traversé tout l’Atlantique avec ma mère pour visiter son école et passer des tests qui se sont déroulés dès le lendemain (le décalage horaire c’est rien après tout).

J’ai retenu l'attention du coach et j'ai eu la chance de recevoir une bourse pour cette école nommée St. Paul High School. Cette année a été très dure pour moi, le niveau physique était bien plus élevé qu'en France, le niveau technique également, sans oublier le mental qui a joué un très grand rôle dans mon expérience. Quitter sa famille et ses amis vers un tout nouveau pays avec des coutumes différentes, une culture et des mentalités différentes n’est pas si facile qu'on peut l'imaginer. Les études sont en anglais, cela demande donc un effort et du travail supplémentaire.
J’ai dû m’aligner à ce niveau et fournir deux fois plus de travail, moi qui pensais être un travailleur acharné. Se lever à 4:30am pour aller courir puis s’entrainer puis se muscler était juste normal pour eux, donc en plus des 3 entrainements par jour et les séances de film, j’ai dû prenre sur  mon temps personnel. Il n'y a que 2% des joueurs High School qui obtiennent une bourse vers l’Université. Je devais être à la hauteur de cette élite. Sur le terrain, c’est un peu comme dans la vie, les joueurs essaient de nous sortir de notre zone de confort pour nous forger un solide mental.
Mon travail m’a permis d’obtenir cette fameuse bourse, mais pour être honnête, "travail" est un bien petit mot pour résumer tous ces moments difficiles, pleurs, vomissements, perte de motivation, fatigue musculaire et blessures. Actuellement, je suis joueur pour l’Université d’Antelope Valley College. Je vis avec une famille d’accueil et je compte transférer vers une meilleure Université pour l’année prochaine. J’ai appris que le progrès réside dans le travail acharné et la persévérance. Même si cela ne se voit pas rapidement, sur le long terme on réalise vraiment la différence.

Je n’aurais pas pu arriver là où je suis sans Dieu, sans mes parents qui me donnent un soutien indescriptible et mon frère Walid qui me motive tous les jours à aller chercher plus loin, à dépasser mes limites. Je tiens à dire qu'à certains moments, mon frère a cru en moi plus que moi-même. Il m'a aidé à me fortifier et je ne le remercierai jamais assez. M'ont également soutenu, mes amis dont le cercle s'est progressivement agrandi au fur et à mesure de mon chemin. Je les considère comme ma famille. Les amis de France et les francophones de St. Paul qu’ils soient Canadiens, Camourenais ou Suisse ont été un véritable appui.
Sarcelles, mon quartier, mon équipe m'ont formé et m’ont enseigné la rigueur le travail et la persévérance pour surmonter les difficultés rencontrées en travers de ma route.

Au final, la seule personne étant capable de briser vos rêves c’est vous même.

Aujourd’hui je peux paraître fort, différent, reconnu. Je suis finalement arrivé sur la route du succès et ce n’est que le début. Mais j’ai dû encaisser les échecs, les personnes qui nous disent qu’on vise bien trop haut, qu’on devrait se contenter d’une vie normale. Je regrette que certains jeunes se laissent influencer par ces discours. La partie la plus dure pour réussir dans n’importe quel domaine c’est qu’il faut comprendre que devenir un champion ça commence dans la tête, avant de se battre il faut savoir pourquoi on se bat. Ma vie n’a pas toujours été facile, dans le basket, l’école ou à l’extérieur, je n’ai jamais eu les mêmes chances que les autres, toujours dans l’ombre. Je ressemble à un simple garçon avec du talent. J'ai réussi malgré  tout alors je veux témoigner que tout le monde a ce pouvoir de changer son destin, ce n’est qu’une question de volonté. Donc toi qui lis ce message, peu importe qui tu es, j’aimerais que tu te réveilles et que tu te dises que tout est possible, j’en suis la preuve, donc cours vers tes rêves et ne regarde jamais derrière toi.

Portraits d'élèves et étudiant(e)s

image

Gaspard DELABRE (4e 8)

Présentez-vous : Bonjour, je m’appelle Gaspard, j’ai 12 ans et je suis actuellement en 4e8 horaires aménagés. Je joue aux échecs Lire la suite
image

Antoine ILLE (prépa BL)

Comment se déroule la prépa ? Très bien ! J’avais beaucoup d’appréhensions avant d’intégrer, dans la mesure où l’imaginaire collectif est assez Lire la suite
image

Camille DAUVE (prépa PCSI)

Comment se passe votre scolarité à Stan (en prépa scientifique PCSI) ? Très bien ! Je me suis bien intégrée. J’appréhendais un Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Actualité

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33
  • 34
  • 35
  • 36
  • 37
  • 38
  • 39
  • 40
  • 41
  • 42
  • 43
  • 44
  • 45
  • 46
  • 47
  • 48
  • 49
  • 50
  • 51
  • 52
  • 53
  • 54
  • 55
  • 56
  • 57
  • 58
  • 59
  • 60
  • 61
  • 62
  • 63
  • 64
  • 65
  • 66
  • 67
  • 68
  • 69
  • 70
  • 71
  • 72
  • 73
  • 74
  • 75
  • 76
  • 77
  • 78
  • 79
  • 80
  • 81
  • 82
  • 83
  • 84
  • 85
  • 86
  • 87
  • 88
  • 89
  • 90
  • 91
  • 92
  • 93
  • 94
  • 95
  • 96
  • 97
  • 98
  • 99
  • 100
  • 101
  • 102
  • 103
  • 104
  • 105
  • 106
  • 107
  • 108
  • 109
  • 110
  • 111
  • 112
  • 113
  • 114
  • 115
  • 116
  • 117
  • 118
  • 119
  • 120
  • 121
  • 122
  • 123
  • 124
  • 125
  • 126
  • 127
  • 128
  • 129
  • 130
  • 131
  • 132
  • 133
  • 134
  • 135
  • 136
  • 137