Portraits d'étudiant en prépa scientifique

image

Aurélien Nicoleau (Prépa PCSI)

Comment vivez-vous votre formation ? Dès mon inscription à Stanislas cet été, je me suis senti intégré et accompagné grâce aux Lire la suite
image

Témoignage de Marc BALARAM (étudiant de PSI) admis à l'École de l'Air

J'ai grandi et passé ma scolarité en Inde. En 2018 j'ai obtenu mon équivalent bac S de Cambridge International Examinations Lire la suite
image

Nathaêl DANESI (Prépa MPSI)

Pourquoi avez-vous fait le choix d’une prépa MPSI ? J’adore les mathématiques et la physique, ces deux matières m’ont fasciné et Lire la suite
image

Arthur MAUTIN (Prépa PCSI)

Pourquoi avez-vous fait le choix d’une prépa PCSI ? J’ai fait le choix d’une PCSI afin d’améliorer ma culture scientifique et Lire la suite
image

Anais FLEURY (Prépa PCSI)

Mon (début) d’année se déroule bien, et mieux que ce que j’avais pu imaginer (appréhensions concernant la prépa, etc...), ce Lire la suite
image

Vincent DELSANTI (Ancien prépa MP Stan Cannes / Étudiant à Centrale PARIS)

Comment avez-vous vécu votre prépa à Stanislas ? J’ai un très bon souvenir de mes années de prépas. C’était une bonne Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
Arthur MAUTIN (Prépa PCSI)

Arthur MAUTIN (Prépa PCSI)

Pourquoi avez-vous fait le choix d’une prépa PCSI ?

J’ai fait le choix d’une PCSI afin d’améliorer ma culture scientifique et mon raisonnement logique en vue d’intégrer une école d’ingénieur. J’ai pensé que la classe de PCSI serait en mesure de m’accompagner sur ce projet de façon adéquate. J’ai préféré la PCSI à la MPSI car le côté compréhension et approfondissement de phénomènes physiques m’intéressait plus que le côté abstrait des mathématiques.

Et pourquoi Stan ?

Stan est proche de chez moi. Stan possède un environnement de travail sain (avoir vue sur la mer depuis le Lycée est non négligeable !). De plus, l’internat me permet de rester travailler les week-ends avec mes camarades et de ne pas perdre de temps dans les trajets. Enfin, les classes de petit effectif permettent d’être plus proche des enseignants pour tout type de questions.

Comment avez-vous vécu la rentrée et la transition entre élève de lycée et étudiant de prépa ?

J’ai un statut particulier de ce point de vue là car j’avais déjà essayé une prépa l’année précédente mais je n’étais pas suffisamment préparé au rythme de travail et à la rigueur attendue. En revanche, cette année, j’ai été capable de prendre le pas et de réussir à être « à l’heure » sur les cours et le travail.

Comment vivez-vous la prépa à Stan ?

De par le fait que je me débrouille bien, j’arrive à garder cette envie d’apprendre et d’en savoir plus. J’arrive à rester motivé pour travailler les soirs et les weekends même si c’est épuisant. De plus mes amis sont toujours présents si j’ai besoin de sortir me reposer. Finalement, je dirais que durant ce premier semestre, je me suis senti à l’aise et je souhaite poursuivre l’aventure.

Que projetez-vous de faire à l’issue de la prépa PCSI ?

Je n’ai pas beaucoup d’idée de ce que je compte faire par la suite. Je vise les meilleurs écoles qui sont toutes généralistes, ce qui me laissera le choix de trancher sur ce que je veux faire dans encore quelques années.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant intégrant la prépa PCSI l’année prochaine ?

Je lui dirais de ne pas se poser trop de question pour pouvoir se focaliser sur les études. La prépa, c’est un marathon où l’on peut partir à fond mais où le rythme augmente progressivement jusqu’à la fin des oraux. Il faut donc s’attendre à vivre des moments difficiles mais il faut savoir s’accrocher jusqu’au bout pour devenir ingénieur.

Un dernier message ou commentaire ?

Avec le recul, vous vous rendrez compte que la prépa était un des moments les plus forts de votre vie et savoir commencer à l’apprécier dès le début vous poussera à réussir mieux que vous ne le pensiez.

Imprimer